Carburateurs défectueux - Retour d'expérience

Vous trouverez dans cette rubrique des tutoriels et des réponses à des questions récurrentes.
A CONSULTER IMPERATIVEMENT AVANT DE POSER UNE QUESTION.

Modérateur : Nanard67

Répondre
Avatar du membre
azertoliV
Messages : 697
Enregistré le : lun. 21 janv. 2019 16:08
Localisation : Auvergne
Moto(s) actuelle(s) : T301 Diablo Black de 95
Suzuki 650 DR de 93
Transalp 600 de 97

Carburateurs défectueux - Retour d'expérience

Message par azertoliV »

Sujet créé le 29/01/2012 issu de l'ancien forum

Histoire vécue :mrgreen:

Dés le début de notre histoire commune, à moi et mon Speed, j’avais constaté un ralenti aléatoire. Un coup 1000 tr/m, un coup 2000 tr/m.
J’avais aussi remarqué, lors de la première vidange effectuée même si elle venait d’être faite (à peine 500km plus tôt par le mécano de l’ex-proprio) qu’une forte odeur d’essence émanait de l’huile vidangée mais que la fluidité était quand même toujours acceptable, bref je vidangeais et changeais le filtre en remettant au passage à sa place une des rondelles (qui se trouvent sensément de part et d’autre du filtre à huile) mais qui là, se baladait dans le volume alloué au filtrage :shock: Du vrai boulot de professionnel quoi :bravo:
Ce qui me confortais une fois de plus dans l’idée de tout faire par moi-même.
Après l’achat d’un Carbtune (pour faire la synchro), mais aussi d’un tourne vis à cardan (au bout de cinq ou six démontages de la rampe pour régler la richesse j’ai saturé !!!) j’ai enfin pu commencer les choses sérieuses.
Après avoir aussi constaté un ratatouillage systématique après roulage sous la flotte (tient, une anglaise qui n’aime pas l’eau :mdr4: )
J’ai remplacé par une neuve la boite à air qui avait été « charognée » pour la mise en place d’un filtre type KN par l'un des ex-proprios. Pattes de vis cassées, vis manquantes etc.
Faire ce genre de modification sur une boite à air est une bonne chose à la condition de refermer celle-ci de façon correcte et pas comme un petit goret :fache:
Je passe sur les caoutchoucs de liaison boite à air / carbu coincés, pliés. Du vrai travail d’artiste, mais je suis peut-être maniaque :siffle:
Donc s’en suivit une traque de toutes les merdouilles ne manquant pas de pourrir le plaisir d’utiliser ce générateur de sensations qu’est cette enclume magique à trois cylindres.
Nettoyage du réservoir, vérification du robinet et de son pré-filtre.
Démontage des carburateurs, désassemblage de la rampe nettoyage de celle-ci et extermination d’une merde me bloquant le pointeau du carbu N°1.
Ceci expliquant l’impossibilité de pouvoir régler un ralenti stable, je ne parle même pas du réglage de richesse, tout étant lié.
Remplacement des joints de tous les tés de jonction (entre les carbus), durites neuves, mini filtres neufs remis en place (supprimés par le/les ex-proprios d'où la présence d'une merdouille bloquant le pointeau du N°1).
Ces jours-ci, remplacement des joints de cuves et toriques divers, dont le traitre joint torique situé sous la glissière de boisseau, afin de supprimer entre autre le remplissage inapproprié des cuves et ceci malgré un niveau des cuves correct et des pointeaux étanches.
D’ailleurs je conseille à tous ceux qui démontent leur rampe et compte tenu de l’âge certain de nos machines et donc des joints, d’effectuer un contrôle de l’étanchéité du blocage de l’essence une fois le niveau maximum atteint dans les cuves.
Car si ce n’est pas le cas, systématiquement après l’arrêt du moteur, le clapet du robinet (à condition d’être sur la position « ON ») empêche effectivement la descente par gravité de l’essence mais ne manquera pas de laisser le contenu des durites descendre vers les carburateurs et ce trop plein s’écoulera vers la boite à air (pas trop grave) ou vers le cylindre (là c’est moins bien) pour finir dans l’huile moteur. Ce qui lubrifie quand même moins bien que de l’huile 100% huile, il faut en convenir…
Et je ne raconte même pas ce qui se produit en cas de membrane de robinet percée ou d’oubli en position « PRI » !!!
Rinçage du moteur garanti !!! Mince j’en ai parlé :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Pour tester le bazar on cale la rampe dans une position se rapprochant de celle sur la bécane, on bouche une des deux durite d’alimentation et on trouve un système pour alimenter la rampe en direct, ensuite on attend quelques heures pour vérifier que ça ne fuit pas, c’est simple et efficace.

Image

Récapitulatif des symptômes et une des causes possible :
Et j’insiste bien sur le « une des causes possible ».

- Ralenti instable, impossibilité de régler correctement la machine :
Mais aussi suite au réglage richesse/ralenti l’impossibilité d’avoir un starter utilisable.
Pour cet exemple l’arrivée d’essence n'est plus régulée (voir ce qui vient d’être raconté plus haut).

- Passage des vitesses difficile (surtout en rétrogradant) dés lors que le moteur est chaud :
A froid tout se passe bien mais au fur et à mesure que le moteur chauffe, les vitesses deviennent de plus en plus dure à changer ce qui me semble généré par la présence d’essence dans l’huile qui en chauffant devient moins lubrifiante et met en avant les caractéristiques diluantes de l’essence, donc les liaisons fourchettes/barillet de sélection, mais aussi disques lisses/disques garnis de l’embrayage ont tendance à « raccrocher » un peu. Bien entendu ce phénomène s'accentue au fur et à mesure que les kilomètres s'accumulent sur la dernière vidange.

NOTE :
C'est confirmé pour moi car depuis l'intervention je n'ai plus jamais ce problème lors des changements de vitesses.
J'avais évidemment, au début, commencé par remplacer le fluide d’embrayage et vidangé complètement sans aucune présence de bulle d’air tout le circuit du système mais aussi remplacé la tige par une neuve, ben oui quand même !!! Mais rien n'y faisait.
Comme quoi tout est lié, une chose en entraînant une autre, on peut facilement descendre un moteur si l’entretien n’est pas correctement assuré, ce qui par les temps qui courent devient de plus en plus fréquent. Ben oui, « le vite et bien » a ses limites :siffle: :siffle: :siffle:
Et quand on prétend rouler sur une machine d'une vingtaine d'année il ne faut pas oublier que les joints caoutchouc ne sont plus de première jeunesse.
Il existe des kits réfection de carbus (Mikuni ou Keihen) que l'on peut obtenir auprès des pros qui fréquentent ce forum, il suffit de demander.
Voilà pour ma petite contribution, si cela peut servir à certains ce sera déjà ça.

Je rajoute ici le lien très complet de Louis concernant le démontage pour réfection de la rampe Mikuni :super:
http://www.triumph-t3-passion.info/carburateurs.html

A+oliV :cheers2:
Technocrates : A "gérer" le pays comme une entreprise ils finissent par considérer le citoyen comme un employé.
DRH : Quand on considère l'humain comme une ressource cela signifie que l'on assimile l'humanité à un troupeau :ange:
Répondre